VICTOR, MA VACHE ET MOI

Bel Hubert est un personnage, merveilleusement lunaire et les pieds bien sur terre.



Sur Internet
Le site Web >>



Sur scène

Bel Hubert, chant, guitare
Simon Gerber, basse


  Concerts
    8 novembre Orbe - La Tournelle
  29 mars 2015
Burgdorf - Berthoud Festival



 

 

Bel Hubert


"Le Bel Hubert est un chanteur garagiste que Sarcloret appelle "L’homme qui parlait à l’oreille des deux ch’vaux". C'est un homme au regard malicieux qui chante des chansons toute de désuétude en apparence où la naïveté côtoie une intelligence profonde et une révolte à peine feinte." Yves Jamait

Le chanteur-garagiste de Sonceboz remise parfois ses outils le temps d’écrire de nouvelles histoires. Ses chansons sont belles, gaies, fondantes. Des petits contes tendres et généreux qui puisent dans l’imaginaire absurde et décalé de Bobby Lapointe, Boris Vian, la précision caustique de Brassens, la naïveté finaude de Bourvil. Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles…

"Je pense que c'est le rôle du chansonnier/chanteur/artiste/etc d'ironiser sur l'actualité ou sur des thèmes, puisqu’on ne fait pas de l'info en direct. Ce n’est pas notre rôle de développer, de faire des théories, des machins de politiciens. Notre job, c'est de faire passer des émotions, du temps, un moment où les gens sentent un truc, où il se passe quelque chose. Il doit y avoir cette espèce de balance un peu entre l'actualité, l'humour, la tendresse." Bel Hubert est un artiste sain et revigorant. "Ce que je fais, je le fais entièrement avec qui je suis, je ne fabrique rien."


Victor, ma vache et moi


Bel Hubert enregistre peu souvent. Le dernier CD est sorti en 2010.

Première bonne surprise: Bel Hubert n'a pas changé, sauf pour s'améliorer. C'est le même robuste poète aux émois de midinette, ses aventures sentent toujours aussi bon le foin, l'écurie et le cambouis du tracteur. Dans l'absurdité du monde, Bel Hubert est le même galopin qu'avant, qui ne ressemble à personne, sauf à Bourvil et à Bobby Lapointe, sans faire exprès mais de mieux en mieux.

« Victor, ma Vache et Moi » contient des nouvelles chansons, mais pas seulement. On y trouve aussi des nouvelles versions de chansons qu'on redemandait mais qui n'étaient plus disponibles. Et quelques traits d'autres plumes tout autant effrontées et subtiles (Sarcloret, Mani Matter, Victor H.)

Les musiciens aussi sont des pointures, qui ne boudent pas leur plaisir. Samuel Garcia, l’accordéoniste entre autres d’Yves Jamait, Simon Gerber à la basse. Et en prime, Yves Jamait chante « Joli foutoir » de Sarclo en duo avec Bel Hubert.

14 titres. Des fondamentaux, en toute simplicité...