ACCUEIL
   
  ARTISTES
  YVES JAMAIT
NILDA FERNANDEZ
AGNÈS BIHL
FABIAN THARIN
FRANÇOIS VÉ
ROMAIN DIDIER
JOEL FAVREAU
MICHEL BÜHLER
BEL HUBERT
VALÉRIE BARRIER
BRUNO BREL
MATHIAS BRESSAN
PIERRE-DO ET SES CORDES
BERNARD JOYET
GUILLAUME LEDENT
JEAN-FRANÇOIS LESSARD
MOSQUITO
OLIVIER MOTTET
LUDIANE PIVOINE
JEAN-PIERRE RÉGINAL
BLANDINE ROBIN
BRUNO RUIZ
SERGE UTGÉ-ROYO


  SPECTACLE EN TOURNÉE
  J'ai un moral à tout casser !
ROGER JENDLY
chante et raconte
ROBERT LAMOUREUX

  JEUNE PUBLIC
  DÉRANGE TA CHAMBRE
   
  ___________________

  A PROPOS
  CONTACT





 



OLIVIER MOTTET



Olivier Mottet : Augustine







Premiers accords de guitare à l’âge de 12 ans et très vite composition de ses premières chansons, une centaine de concerts à son actif dont la première partie de Yannick Noah au Festival Terre des Hommes à Massongex.  Deux enregistrements live –Hélas au Roxy en 2002 et Algérie en 2004 – avec le groupe Légende créé à l'époque. En 2009, sortie du premier CD studio La Source, réalisé et arrangé par Pascal Rinaldi, suivi en 2010 du single La Wii, chanson avec laquelle Olivier Mottet a été découverte des Radios francophones publiques pour les mois de mars et avril 2010 (Radio France, RTBF, Radio Suisse Romande, Radio Canada).

Aujourd’hui, Olivier Mottet a couché plus de 350 titres sur le papier. Entre fougue et arrogance incisive, sans naïveté ni complaisance. Une manière peut-être pour qu'une chanson soit utile à réveiller les consciences.

En janvier 2013 sort son deuxième album studio Du mercure dans la rivière.

 

Du mercure dans la rivière

"C’est dans la tempête que le besoin de repères, d’une ligne de vie, se fait plus fortement sentir. Dans un début de siècle marqué par la multiplicité des crises, l’artiste peut – doit ? – être ce filin qui relie l’homme à sa terre, à ses origines, à sa réalité intérieure. Qui relie les hommes entre eux. 

Avec Du mercure dans la rivière, Olivier Mottet nous l’envoie, cette corde. Glacée par la tempête traversée, froide à la première écoute peut-être, mais rassurante lorsqu’on ne sait plus à quoi se rattraper. Et à l’autre extrémité de cette corde, l’artiste est là, compagnon de cordée vivant les mêmes tempêtes, sachant comme nous le besoin de repères.

Après La source, Olivier Mottet revient avec un second album studio tendu, direct, une corde sûre pour dire sans détour mais avec l’exigence de la forme, les doutes, les erreurs de parcours, la sérénité retrouvée. Bref, les tempêtes qu’il traverse avec nous et les cordes auxquelles lui-même, comme nous, continue de se raccrocher." (Patrice Genet)


Sur scène
En solo ou en duo / trio avec Steve Claivaz, percussions / Raphaël Weber, guitare (Rambling Wheels)